Réhabilitation du château du Domaine de Longchamp dans le bois de Boulogne à Paris : espaces de réception et d’exposition

Projet construit en tant qu’architecte mandataire associée à Isabelle Allégret, architecte d’intérieur

Bois de Boulogne, Paris

Quand

Juin 2014 – mai 2017

Pour

la fondation Goodplanet de Yann Arthus-Bertrand

Conçu par

Chloé Bodart (architecte mandataire), Isabelle Allégret (architecte d’intérieur)

Avec

Véronique Jacquet, Eva Pulcinelli, Mathilde Grospeaud, Coloco (paysagistes), NOCTIS: Laurent de Gourcuff, Laurent Bouret, Thomas Sorrentino, Jérome Friand

Surface

2.500 m²

Montant des travaux

3 millions € HT

Le château est réhabilité pour accueillir les évènements et activités de la Fondation GoodPlanet et de ses partenaires dans un esprit minimaliste cher à Yann Arthus Bertrand, soucieux d’offrir des espaces favorisant le vivre ensemble, l’écologie, le respect de l’environnement. La fondation souhaite que la Maison Goodplanet devienne « un site unique aux portes de Paris, un lieu de vie, de culture et de prise de parole pour l’Humanisme et la préservation de la Planète. »

Des constructions légères, lisibles et réversibles, comme un décor de théâtre

Des constructions légères sont édifiées autour et dans le château pour répondre à la remise aux normes du bâtiment et aux nouveaux besoins. Conçues comme des « fabriques » de jardin qui transforment l’approche du château et du parc, ces rampes et passerelles sont lisibles et identifiables par l’emploi d’un matériau unique : le bois. Le système constructif d’assemblage propre à ce matériau s’opposent à la massivité de la pierre et défend l’idée de modularité et de réversibilité. On renforce le parti pris d’objets posés, d’un château « emprunté » plus que « approprié ».

Notre objectif est de construire mieux avec moins, en travaillant sur l’économie et l’allègement de la matière, puiser dans l’intelligence humaine et les savoirs, qui eux, sont abondants et renouvelables.