Construction d’un musée itinérant, composé de 3 mobiles en charpente métallo-textile

Projet réalisé en tant qu’architecte associée de l’agence Construire (phase études)

Chaumont (Haute-Marne), Cambrai (Nord), Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), Libourne (Gironde), Le Havre (Seine-Maritime), Aubagne (Bouches-du-Rhône)

Quand

Juin 2009 – Octobre 2013 (dernière tournée)

Pour

Le Centre Georges Pompidou

Conçu par

Patrick Bouchain et Loïc Julienne

Avec

Chloé Bodart, Chloé de Smet (architectes), Sabine Krantz (architecture d’intérieur), Eric Charrier (bet fluides), Yves Jacquet (bet structure et toile)

Construit par

Albador (toile), MCMI (structure)

Surface

600 m² (trois pavillons + services)

Montant des travaux

1,6 millions € HT (construction)

À l’opposé d’un Louvre-Lens, d’un Centre Pompidou à Metz ou d’un Guggenheim à Bilbao, établissements décentralisés contribuant au rayonnement de la cité qui les abrite, le Centre Georges Pompidou Mobile veut présenter en Régions, dans des communes ne possédant ni collections ni musées d’art moderne, des œuvres de sa collection.

Il s’approche au plus près des habitants en campant à leurs côtés. Temporaire, il occupe un terrain où on ne l’attendait pas. Mobile, il fait tomber les a priori sur le monde figé des Musées. Forain, il fait événement autour de sa renommée. Modulable, il change de forme à chaque étape. Partout, il crée la rencontre et le partage. Son départ ne laisse pas un vide, mais un trop plein de souvenirs…

Comme l’arrivée du cirque transforme la place du village, le Pompidou Mobile bouleversera durablement le regard des habitants sur le musée et sur leur ville.