Réhabilitation d’un ancien abattoir en scène nationale à Calais : 2 salles de spectacle (1500 et 300 personnes), 4 pavillons, restaurant, studios, résidence

Projet réalisé en tant qu’architecte salariée de l’agence Construire

Calais (Pas-de-Calais)

Quand

Septembre 2004 – Décembre 2007

Pour

Jacky Hénin, maire de Calais

A la demande de

Francis Peduzzi, directeur du Channel

Conçu par

Patrick Bouchain, Loïc Julienne

Avec

François Delarozière, Chloé Bodart, Denis Favret, Daniel Sourt, Christophe Theilmann, Liliana Motta, Joël Ducorroy, Marie Blanckaert, Loïc André, David Chambolle, Yves-Marie Ligot, Yves Jacquet, Gonzague Lacombe

Construit par

Entreprises Dumez (gros oeuvre), Loison, Charpente Cénomane (charpente bois), CIPS, Val étanchéité, ESN, Kiecken (menuiseries bois), PR3BI, Mécascénic, SIRC, DBI (structure toile), Eurovia, SOLEG, INEO, Bouchez, MQB, Atelier de la citoyenneté, Batiplume, La Machine

Surface

10 000 m²

Montant des travaux

10 millions € HT

« Au Channel, le four crématoire qui brûlait les carcasses d’animaux est devenu un cirque, seul endroit où les animaux sont d’égal à égal avec les hommes. »

« Histoire de Construire », 2012

« L’idée était de construire le lieu comme une oeuvre d’art, fondatrice de la nouvelle structure culturelle. »

« Histoire de Construire », 2012

« Cette baraque a été un véritable lieu d’expérimentation, très ouvert. Entrepreneur, ingénieur, acousticien, architecte ou étudiant, toute personne active sur le site deviat y donner au moins une fois un cours sur son savoir spécifique. Cela a suscité l’ouverture d’une parole autre, au delà de l’artistique. Le Channel y programmait des spectacles le soir, et les réunions de chantier s’y déroulaient le jour, autour de la grande maquette du projet. »

« Une cité de chantier a été autoconstruite avec des matériaux de récupération, devenant la maison des ouvriers, des habitants et des utilisateurs. »

« Histoire de Construire », 2012