Étude de préfiguration d’installations artistiques autour du boulevard périphérique sur 2 sites à Paris : Porte de la Villette, Passage de Pantin

Etude réalisée en tant qu’architecte mandataire associée à Maud Le Floc’h urbaniste-scénariste

Paris, passage Pantin, porte de la Villette (Ile-de-France)

Quand

Janvier 2013 - juin 2013

Pour

La Ville de Paris

Conçu par

Chloé Bodart, achitecte mandataire, associée à Maud Le Floc’h (pOlau/agence WILLE)

Avec

Malte Martin/Agrafmobile, Collectif ETC, 1024 architecture

Ce projet est une réponse physique aux questions de revalorisation de la « frontière » entre Paris et les communes riveraines. Il se conçoit comme une opération multi-Portes pour donner une réalité à l’ambition du projet d’agir sur l’ensemble de la coupure Paris-banlieue.

On propose de traiter la ligne plus que le point.

Des interventions artistiques permettent d’offrir des réponses à la ville en mutation par:
• leurs qualités de mise en œuvre rapides et légères,
• leurs capacités à jouer la réversibilité,
• leurs caractères temporaires
• leurs potentiels de ré-enchantement des sites
• leurs capacités à préfigurer de nouveaux usages
• leurs coûts peu élevés au regard d’aménagement d’espace publics.